Stage de sensibilisation

Un stage permis à points est organisé sur  2 jours consécutifs et doit être effectué dans un centre agréé par la Préfecture.

Nos numéros d’agréments sont : R2003000010  R1803400040 R1809100030

4 cas de stages différents existent

Effectuer un stage permet de récupérer 4 points dans le cadre d’un stage en cas n°1 (stage volontaire) et cas n°2 (stage obligatoire en période probatoire).

Dans le cadre d’un stage obligatoire suite à une décision de justice (cas n°3 et cas n°4), le stage ne peut donner lieu à une récupération de points.

Stage de récupération de points: cas 1 et cas 2

La présence du stagiaire est impérative pendant les 2 jours. Les horaires sont de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Ce stage de récupération de points permet de récupérer jusqu’à 4 points. Les points sont accrédités le lendemain du 2 ième jour du stage .

Un délai de un an minimum doit être observé entre deux stages.

En cas de perte totale des points, le permis de conduire est invalidé pour une période de 6 mois. Il n’est plus possible de suivre un stage et l’examen du code de la route doit être repassé. Vous devez réalisé un test psychotechnique et une visite médicale pour obtenir une autorisation à la conduite.

Stage justice: cas 3 et cas 4

Les stages “justice” sont organisés en collaboration avec les Procureurs de la République et les délégués du Procureur. Ces stages peuvent s’inscrire dans les différentes procédures judiciaires suivantes :

  • les stages en alternative à la poursuite judiciaire (cas n°3) sont proposés par le Procureur, ils permettent le classement sans suite de l’infraction. A l’issue de sa participation au stage, le conducteur n’encourt  plus ni amende, ni suspension de permis, ni perte de points. Les stages proposés par le Délégué du Procureur dans le cadre d’une composition pénale (cas n°3 de l’attestation) permet d’éviter la comparution et les sanctions sont généralement moins sévères que les condamnations habituellement prononcées par le tribunal.
  • Les stages prononcés par le juge dans le cadre d’une peine complémentaire ou sursis avec mise à l’épreuve (cas n°4 de l’attestation) : ces peines s’appliquent à plusieurs catégories d’infractions et constituent une condamnation. Dans ce cadre, le stage doit être effectué dans un délai de 6 mois.

 

Ces stages ne permettent pas la récupération de points.

Les stages « justice » ne sont pas pris en compte dans le calcul du délai d’un an entre deux stages de récupération de points.

    Vous avez une question?

    Téléphone
    04.67.50.64.22 / 06.31.96.31.05
    Horaires
    8h00 - 20h00 du Lundi au Samedi